Biomarqueurs Aedes : Indicateurs entomologiques

Indicateurs entomologiques : Développement d'un nouvel outil de mesure du contact homme-vecteur (Biomarqueurs Aedes)

> Action GOPS 2011

Mots-clés : Aedes aegypti, Aedes polynesiensis, biomarquer, chikungunya, dengue, filariose, immuno-épidémiologie, indicateur entomologique, lutte anti-vectorielle, moustique, Pacifique Sud, prévention, risques, vecteur

Zones géographiques concernées : Nouvelle-Calédonie, Polynésie française

Problématique :

Dengue, chikungunya, zika et filariose sont des maladies à transmission vectorielle constituant un véritable problème de santé publique ou une menace directe pour l'ensemble des territoires et états insulaires du Pacifique Sud. La lutte contre ces maladies repose en grande partie sur le contrôle des populations du moustique vecteur Aedes, mais un outil permettant d'évaluer l'efficacité de la lutte anti-vectorielle fait défaut. L'objectif de ce projet était de développer de nouveaux indicateurs entomologiques : des marqueurs spécifiques d'exposition aux piqûres d'Aedes aegypti et d'Aedes polynesiensis, vecteurs de ces maladies humaines. Basés sur la réponse immunitaire de l'homme aux protéines salivaires du moustique, ces biomarqueurs pourront servir d'outils pour les études épidémiologiques, et l'évaluation de l'efficacité des méthodes actuelles et des stratégies innovantes de lutte anti-vectorielle.

 

 

© IRD - N. Rahola

Résultats :

Le financement a permis de mettre en place les techniques d'étude au sein des deux laboratoires, à l'IRD et à l'ILM. Des cohortes d'individus de différents contextes d'exposition à l'une ou aux deux espèces d'Aedes vecteurs ont été sélectionnées, et la présence d'anticorps dirigés contre les protéines salivaires des moustiques a été détectée et quantifiée dans les sérums et échantillons de sang, par la technique d'ELISA. Ces travaux ont permis de :
- valider l'utilisation de la réponse anticorps de l'homme vis-à-vis des protéines salivaires des deux vecteurs comme marqueur d'exposition ;
- mettre en évidence une réponse anticorps spécifiquement dirigée contre les protéines salivaires de chacune des deux espèces d'Aedes, Ae. aegypti et Ae. polynesiensis ;
- tester l'utilisation de peptides spécifiques de protéines d'Ae. aegypti, comme biomarqueurs d'exposition à la piqûre d'Ae. aegypti dans le contexte local.
 

Perspectives:

Ce programme, par les collaborations établies et les résultats obtenus, a permis d'initier d'autres programmes de recherche Santé dans la zone Pacifique Sud, pour exemple le projet Fonds Pacifique AeDenPac (2012-2014), et le projet MOM ArboPac (2014-2016),… Ce dernier devait permettre d'étendre la zone géographique de notre étude et de valider l'utilisation de peptides spécifiques afin de  développer un outil épidémiologique. Toutefois, l'IRD a décidé de mettre fin aux activités de recherche en Santé dans la zone Pacifique Sud à la fin de l'année 2014, et ce malgré les financements des programmes courant jusqu'à fin 2016. De ce fait, cette décision viendra perturber l'ensemble des actions de recherche et surtout les résultats escomptés avec l'ensemble des partenaires.

Contacts et partenaires GOPS :

  • Institut de Recherche pour le développement (IRD) - UMR 224 MIVEGEC - Nouvelle-Calédonie : Françoise MATHIEU-DAUDE, Franck Remoué, Claude Toukam.
  • Institut Louis Malardé (ILM) - Laboratoire d'Entomologie et de Parasitologie Médicale (LEPM) - Polynésie française : Hervé BOSSIN, Catherine Plichart, Aurore Claverie.

Valorisations:

Contrat de Projets Etat-Pays Polynésie française, Volet Recherche : RESIDES - Lutte antivectorielle en Polynésie française : caractérisation des résistances aux insecticides et développement d'un outil immuno-épidémiologique de mesure du contact homme-vecteur (2012 - 2014). Porteur du projet : ILM, Polynésie française (Hervé Bossin) - Partenaire : IRD, Nouvelle-Calédonie (Françoise Mathieu-Daudé).

Ministère des Outre-Mer (MOM) : ArboPac - Arboviroses dans les Outre-Mer du Pacifique Sud : vers une meilleure connaissance des vecteurs et du risque épidémiologique (2014 - 2016). Porteur du projet : IRD, Nouvelle-Calédonie (Françoise Mathieu-Daudé).

Claverie Aurore (2012) Développement d'un nouvel outil séro-épidémiologique de mesure du contact homme-vecteur Aedes permettant d'évaluer l'efficacité des stratégies de lutte antivectorielle (Master 2, Faculté des Sciences d'Orsay - Université Paris Sud).

Husson Mathilde (2013) Aedes aegypti vecteur de la dengue en Nouvelle-Calédonie : Mise au point des techniques de caractérisation moléculaire de la résistance aux insecticides et d'étude d'un bio-marqueur d'exposition aux piqûres du moustique. (CEI, AgroParisTech).

Potvin Jade-Eva (2013) Étude de biomarqueurs d'exposition de l'homme aux piqûres du moustique Aedes aegypti, vecteur de la dengue et du chikungunya en Nouvelle-Calédonie (Licence Biologie Médicale, Université du Québec à Trois-Rivières).

Claverie A, Plichart C., Mphande F., Mathieu-Daudé F., Bossin H. Specific human IgG responses to Aedes aegypti and Aedes polynesiensis saliva: a new epidemiological tool to assess human exposure to disease vectors in the Pacific (en préparation)

Doucoure S, Elanga N'Dille C, Cornelie S, Drame PM, Poinsignon A, Plichart C, Bossin H, Mouchet F, Remoue F, Mathieu-Daudé F, 2012. Recherche de biomarqueurs d'exposition spécifiques aux moustiques vecteurs d'arboviroses et autres pathogènes : vers un nouvel outil immuno-épidémiologique. Journée Médicale Calédonienne, Juin 2012, Nouméa, Nouvelle-Calédonie.

Claverie A., Plichart C., Mphande FA., Remoue F., Mathieu-Daudé F., Bossin H. 2014. Développement d'un nouvel outil séro-épidémiologique de mesure du contact homme-vecteurs d'arboviroses et de filariose dans le Pacifique Sud.

Journée Médicale Calédonienne, Octobre 2014, Nouméa, Nouvelle-Calédonie.
Claverie A., Plichart C., Mphande FA., Mathieu-Daudé F., Bossin H. 2014.

Human IgG specific responses to Aedes aegypti and Aedes polynesiensis saliva as a new epidemiological tool to assess exposure to disease vectors in the Pacific. 19th European SOVE Conference, October 2014, Thessaloniki, Greece.

Claverie A., Mphande F., Plichart C., Potvin J.E., Elanga N'Dille C., Remoué F., Bossin H., and Mathieu-Daudé F. 2015. Development of biomarkers of human exposure to arbovirus and filariasis vectors in the South Pacific. 2e  Journée Scientifique Internationale de l'Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie - Arbovirus & Vecteurs en Nouvelle-Calédonie et dans le Pacifique, Novembre 2015, Nouméa, Nouvelle-Calédonie.

Formation à la recherche / encadrement d'étudiants :

Claverie Aurore (2012) Développement d'un nouvel outil séro-épidémiologique de mesure du contact homme-vecteur Aedes permettant d'évaluer l'efficacité des stratégies de lutte antivectorielle, Master 2, Faculté des Sciences d'Orsay - Université Paris Sud, 37 p.

Husson Mathilde (2013) Aedes aegypti vecteur de la dengue en Nouvelle-Calédonie : mise au point des techniques de caractérisation moléculaire de la résistance aux insecticides et d'étude d'un bio-marqueur d'exposition aux piqûres du moustique. Certificat d'Expérience Internationale, AgroParisTech, 27 p.

Potvin Jade-Eva (2013) Étude de biomarqueurs d'exposition de l'homme aux piqûres du moustique Aedes aegypti, vecteur de la dengue et du chikungunya en Nouvelle-Calédonie. Licence Biologie Médicale, Université du Québec à Trois-Rivières, 36 p.

Fingani Annie Mphande, Post-Doctorat, Fondation Méditerranée Infection (Février - Décembre 2013).

Mathieu Daudé F., Bossin H., 2013 - Indicateurs entomologiques : développement d'un nouvel outil de mesure du contact homme-vecteur - Biomarqueurs Aedes. Rapport final AAP GOPS 2011, 9 p.

Le rapport d'activité sera accessible dans la rubrique 'Ressources' - 'Publications et productions scientifiques' (Zone en accès restreint à la communauté GOPS). Les données acquises seront à terme cataloguées et leur accès facilité via le futur 'Portail de données GOPS'.