SANMAL - Observation d'une zone de subduction sismogène et bloquée : la partie centrale/nord de l'archipel du Vanuatu

La marge convergente des Nouvelles-Hébrides (Vanuatu - Est Salomon) est marquée par un taux de convergence élevé (12 cm/an en moyenne) et des tremblements de terre fréquents (plus d'un séisme de magnitude 7 par an), potentiellement tsunamigènes. Les mesures historiques ne sont pas nombreuses dans la région, mais dans les dernières quinze années au moins, deux séismes ont généré des tsunamis meurtriers.

> Action GOPS 2013

Mots-clés : Enregistrement, Séisme, Tsunami

Zone géographique : Vanuatu

Objectifs scientifiques : L'objectif principal de ce projet est de maintenir un réseau sismologique et géodésique sur la partie nord-centrale de l'archipel de Vanuatu, avant la transformation de certaines de ces stations en stations en temps réel. Ce réseau a pour objectif le suivi de l'état de sismicité et de contrainte dans une région avec un haut taux de sismicité et des mouvements verticaux parmi les plus forts au monde pendant et entre des grands séismes. Le réseau a été déployé en 2008 et une mise en état des éléments devenait nécessaire pour continuer à surveiller cette région. A plus long terme, un travail avec les partenaires locaux a été entrepris pour que certaines de ces stations entrent dans leur réseau en temps réel : les fonds reçus devraient permettre à ce réseau de fonctionner entre temps.

Actions : Achat de matériel de maintenance et upgrade des stations sismologiques et géodésiques : 2 dataloggers sismologiques capables de transmission SEEDlink, 16 batteries solaires, 2 panneaux solaires, 2 régulateurs solaires et un PC de terrain.

 

Carte SANMAL

Réseau Sismologique et Géodésique de la section nord-centrale de Vanuatu. Cercles : Stations sismologiques. Grands carrés blancs : stations géodésiques à enregistrement continu à terre. Petits carrés rouges : repères géodésiques. Triangles : stations géodésiques en mer. © Wayne Crawford.

Résultats :

La plus grande part du réseau sismologique et géodésique de Vanuatu nord-centrale a été rénovée, donnant une bonne base opérationnelle pour les prochaines 3-4 années, doublant la durée de vie de ce réseau et augmentant les chances d'enregistrer un séisme majeur et des évènements intermédiaires qui pourraient indiquer l'état de contrainte. Les dataloggers permettront la mise en transmission temps réel de 3 des stations sismologiques, prévue par le département de Geohazards de Vanuatu (financement projet « Increasing Resilience to Climate Change and Natural Hazards » de la Banque Mondiale. Ce réseau nous permet aussi de continuer le travail de collaboration avec le département de Geohazards à Vanuatu, en les aidant à maintenir et améliorer leur réseau d'observation sismologique et volcanique pour mieux comprendre et répondre aux séismes et aux éruptions dans leur pays. Ce projet favorise la compréhension du cycle sismique et l'observation en temps réel des séismes dans une section de l'archipel de Vanuatu présentant un risque de séismes majeurs et éventuellement de tsunami.

Intérêts et bénéfices :

Ce projet favorise la compréhension du cycle sismique et l'observation en temps réel des séismes dans une section de l'archipel de Vanuatu présentant un risque de séismes majeurs et éventuellement de tsunami.

Contacts et partenaires :

- IPGP UMR 7154. Wayne CrawfordCrawford(at)ipgp.fr
- LIENS UMR7266, La Rochelle. Valérie Ballu, Christian Baillard
- IRD Géoazur, Nice. Marc Régnier

Publications :

Baillard, C., W. C. Crawford, V. Ballu, M. Régnier, B. Pelletier, and E. Garaebiti,, 2015 - Seismicity and shallow slab geometry in the central Vanuatu subduction zone, J. Geophys. Res. Solid Earth, 120,5606-5623. doi:10.1002/2014JB011853
Crawford W., 2015 - Rapport final du projet SANMAL : Observation d'une zone de subduction sismogène et bloquée : la partie centrale/nord de l'archipel du Vanuatu, AAP GOPS 2014, 6 p.